Les chroniques d’un été au bureau, suite : seuls au monde.

Expérience vécue.
C’est la fin du mois de juillet et vous êtes au bureau, seul à votre étage.
Le téléphone demeure obstinément muet.
Le bruit de vos pas résonne dans les couloirs vides.

Un mail urgent à envoyer ? Réponse automatique d’absence.
Un règlement client en retard ? Comptable en congés, rappelez ultérieurement.
Un problème d’approvisionnement ?  Fournisseur fermé pour le mois, merci de laisser un message.
Une panne de clim’ ? Maintenance fermée, merci de transpirer en silence.

Vous êtes seul au monde.
L’été au bureau, vous êtes le Robinson Crusoé des temps modernes.

Publicités

0 Responses to “Les chroniques d’un été au bureau, suite : seuls au monde.”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Le Petit précis de guérilla d’entreprise, c’est quoi?

C'est la vie en entreprise, ses anecdotes, ses crises, ses chausse-trapes. Avec une pincée de fond pour lier le tout.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par mail.

Rejoignez 11 autres abonnés

Archives


%d blogueurs aiment cette page :